Share

École 36

L’école EB1 nº 36 a été projetée en 1972, sa construction commencée en 1974, a été interrompue en 1975, reprise en 1982 et inaugurée en 1984. Le projet signé par l’architecte Fernando Gomes da Silva, a été cependant conçu par l’architecte Raul Ceregeiro.
L’école située dans le quartier d’Olivais Velho, a deux accès séparés ; un à l’est et l’autre à l’ouest. L’accès principal est à l’ouest. L’accès à l’est est utilisé par la population qui vit dans les quartiers à l’est de l’école et pour les chargements et déchargements. Il existe un troisième accès au nord qui communique avec la maison du gardien située dans le périmètre scolaire.
L’école s’insère sur le modèle d’enseignement développé par Marie Montessori (1870-1952) dont la méthode est caractérisée par l’emphase de l’indépendance, la liberté avec des limites et le respect pour le développement naturel des habilités physiques, sociales et psychologiques de l’enfant. Sa matérialité architectonique a été influencée par des expériences similaires réalisées au Royaume-Uni et en Suède.
L’école EB1 nº 36 est considérée comme un édifice d’intérêt notoire pour le patrimoine car, elle est l’expression constructive et formelle du modèle d’enseignement créé par Maria Montessori et surtout, la réponse architectonique est totalement cohérente avec les principes définis par ce modèle d’enseignement.
L’édifice est une succession d’espaces ouverts et communicants depuis l’entrée jusqu’aux salles de classes. Les salles de cours sont reliées directement avec l’extérieur renforçant ainsi le caractère ouvert de l’édifice. Même si certaines conditions ont été altérées au projet initial, la qualité architectonique de ce projet d’architecture reste évidente.
Dans la mémoire descriptive du projet original, l’importance de la salle polyvalente est renforcée.  « Le programme prévoyait la construction de douze unités de cours, salle polyvalente, zone administrative et cours de récréation extérieures. Le concept basique et théorique était celui d’une école pouvant être un espace unique, bien équipé, rassemblant toutes les activités et tous les âges, l’imagination du professeur faisant le reste. Le choix d’une solution concentrée qui permettait une lecture facile des espaces et des parcours et où l’élément central, la salle polyvalente, avait un rôle essentiel.
La volumétrie, due aussi à la pente du terrain, est basée sur l’articulation de deux ailes de cours, perpendiculaires entre elles et dénivelées d’un étage, englobant l’aile centrale. »
Depuis son inauguration, l’école a maintenu les caractéristiques de son projet original.
Dans les zones communicantes entre les salles de cours et les corridors, les murs ne vont pas jusqu’au plafond et pour ça, l’école est complètement perméable au niveau de la ventilation et du son. Les conditions provoquées par l’ouverture entre tous les espaces de l’école, malgré un gain de place et un avantage au niveau de la ventilation naturelle, ont créé des problèmes liés à l’acoustique et au bon fonctionnement des cours, depuis le début.
De 1972, année du projet de l’école, jusqu’à aujourd’hui, de nombreux paradigmes ont changé dans l’enseignement et dans l’établissement scolaire.
C’est pourquoi, pour résoudre les problèmes importants de déficience de fonctionnement actuel de l’école, il a été proposé de construire trois nouvelles zones thématiques: gymnase, réfectoire/cuisine et préau.
La construction du nouveau gymnase et du réfectoire va résoudre les questions actuelles d’acoustique. La stratégie adoptée consiste à intervenir le moins possible dans l’école existante, en ne modifiant pas ses principes de base.
Les trois nouvelles ailes s’adossent à l’ancien bâtiment, cherchant à le compléter avec de nouveaux espaces et de nouvelles fonctions.
Dans la zone orientée au nord de l’enceinte scolaire, trois nouveaux volumes sont proposés. La première aile, dans la continuité de celle des cours, à l’est, héberge la nouvelle cuisine et le réfectoire. Dans la continuité de la salle polyvalente, une nouvelle aile/toiture reçoit le préau. À moitié enterré et dans une cote topographique plus élevée, apparaît le nouveau gymnase. L’édifice du préau, au centre et dans la continuité de la salle polyvalente, joue un rôle d’axe distributeur des nouvelles ailes, permettant l’accès au bloc cuisine/réfectoire et au gymnase. Toutes les ailes proposées, gardent leurs accès extérieurs par des cours, comme auparavant.

LOCALISATION Calçadinha dos Olivais 36, Olivais Velho, Lisbonne
PROJET 2015
CLIENT CML – Câmara Municipal de Lisboa
ARCHITECTURE José Adrião – CORDINATION
Carla Gonçalves – CHEF DE PROJET
Paulo Palma, Tiago Ferreira, Ricardo Aboim Inglez, João Albuquerque Matos, Ana Grácio, Tomás Forjaz, Margarida Farinha, Gonçalo Ponces

ARCHITECTURE PAYSAGERE HAHA Arquitetura Paisagista + Maria Teles

STABILITÉ ARA – Alves Rodrigues Associados
SPECIALITES Pensamento Sustentável
PHOTOGRAPHIE Hugo Santos Silva

38.769753,-9.106188
Go to map